• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Méta

  • Oeuvre de Rodin

    Oeuvre de Rodin

  • avril 2013
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Dali

    Dali

  • Ian Brossat Chef de file des communistes

    Européennes

    Le nouveau monde :
    D'un coté, on prétend "responsabiliser" les gens modestes en augmentant le prix du #carburant.
    De l'autre, on déresponsabilise les riches en baissant leurs impôts sans rien leur demander en échange.
    Moins tu as, plus tu donnes.
    Plus tu as, moins tu donnes.

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 16 avril 2013

Venezuela : Nicolas Maduro succède à Hugo Chavez

Posté par jacques LAUPIES le 16 avril 2013

COMMENTAIRE

Qu’un candidat défendant des options socialistes puisse recueillir plus de la moitié des suffrages, y compris avec l’appui déclaré de son prédécesseur, dans une société ou la bourgeoisie continue à disposer d’immenses moyens d’information et de pressions économiques de toutes sortes, est déjà une victoire en soi.

Il est évident que le score est serré et traduit une prise de conscience longue et difficile pour ce peuple pourtant victime depuis des décades de la pression nord américaine et d’une classe dominante qui ne cède évidemment pas facilement de ses privilèges.

Comment ne pas comprendre cela, nous qui dans une société plus riche, aux traditions républicaines fortement ancrées et qui subissons, dans un contexte différent, le poids des idées dominantes, ou prévalent encore des conceptions sociales et sociétales d’un autre âge.

Au fond ce qui rapproche les deux camps c’est un manque de confiance en l’homme, les uns parce qu’ils ne veulent pas reconnaitre sa capacité à la justice et au partage, les autres parce qu’ils estiment que l’égoïsme d’une classe d’exploiteur met en danger permanent l’humanité.

Mais l’homme n’est que le produit des systèmes et rapports de production et de tout ce qui les accompagne idéologiquement. D’ou, lorsque ces rapports (entre le capital et le travail notamment) atteignent un degré de contradiction en exigeant le dépassement ou la transformation, le poids des idéologies conservatrices disproportionné qui pèse encore sur les consciences. 95 % d’une population peut-être intéressée par le changement mais la moitié seulement en être convaincue. Au Vénézuéla comme ailleurs.

Mais les idées font toujours leur chemin…si on s’en occupe !

 

 

Venezuela : Nicolas Maduro succède à Hugo Chavez dans POLITIQUE maduro-venezolano--644x362

 

Monde -           humanitefr dans POLITIQUE le 15 Avril 2013

 

Mots clés : hugo chavez,                           vénézuéla,                           henrique capriles,                           simon bolivar,                           nicolas maduro,                           l’après chavez,

Nicolas Maduro, dauphin d’Hugo Chavez, a  remporté de peu l’élection présidentielle de dimanche, avec 50,76% des  voix contre 49,07% à son rival de l’opposition, Henrique Capriles, selon  le résultat officiel proclamé par la commission électorale nationale.

La commission, déclarant que 99% des bulletins de vote avaient été  dépouillés et que le résultat était « irréversible », a appelé les  Vénézuéliens à respecter le verdict des urnes et à ne pas descendre dans  les rues manifester. Nicolas Maduro a quant à lui dit appelé au calme et indiqué qu’il  demandait à la commission électorale d’effectuer un audit du résultat. « Nous ne voulons pas la violence, nous souhaitons la paix », a dit  Nicolas Maduro dans une allocution à la nation. Ils souhaitent un  audit, nous y sommes favorables. Je demande officiellement à la  Commission électorale nationale d’effectuer un audit ». n »Je suis ici pour assumer mes responsabilités avec courage(…).  La lutte continue! », a clamé Maduro devant la foule de ses partisans.

Le camp Maduro a aussitôt fêté la victoire de son champion,  tirant des feux d’artifice dans le ciel de Caracas. Du côté de  l’opposition, les militants ont au contraire protesté contre le résultat  en frappant des casseroles. Ce score représente une victoire plus serrée que prévue de la  part de celui que Hugo Chavez, décédé le 5 mars d’un cancer, avait  présenté comme son dauphin et qui avait dominé les sondages durant la  campagne. Mais il semble que Henrique Capriles, 40 ans, ait réussi à  refaire une bonne partie de son retard dans les derniers jours de  campagne.

Lors de la présidentielle d’octobre dernier, que Hugo Chavez avait  remportée, Henrique Capriles, un centriste qui est gouverneur de l’Etat  de Miranda, avait recueilli un peu plus de 44% des voix. Quelques heures avant l’annonce du résultat, dimanche soir, Henrique  Capriles avait fait état d’un plan consistant à truquer le scrutin de  dimanche. « Nous alertons le pays et la communauté internationale de  l’intention de certains de modifier la volonté exprimée par le peuple »,  avait-il affirmé dans un message du Twitter. Les autorités avaient jugé  ce message « irresponsable ».

Nicolas Maduro devra relever de vastes défis à la tête du pays,  comme celui de garder le contrôle d’une coalition chaviste hétérogène  qui rassemble idéologues de gauche, hommes d’affaires, officiers de  l’armée et miliciens armés regroupés au sein des ‘colectivos’.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus