• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 6 mars 2017

La maitrise de l’argent (du capital) c’est le nerf de l’économique et du social

Posté par jacques LAUPIES le 6 mars 2017

DSC_0518  (1) (mâle et femelle idem)

Un évadé non fiscal

 

Pendant que la télé amuse la galerie et que des centaines d’heures d’antenne sont consacrées au méli- mélodrame de la droite avec l’affaire Fillon, le vrai débat  n’a pas lieu. Hier j’indiquais ici même que le défaut de l’intervention de Hamon dans le débat de ONPC, émission de Ruquier du samedi soir) résidait dans l’absence de fortes propositions concernant les mesures d’ordre économique et financier à prendre par un gouvernement  de la gauche authentique.

Ce qui évidemment n’enlève rien à de louables intentions du candidat socialiste d’inverser la politique actuelle de l’offre (soutien au patronat) vers une politique de la demande (augmentation des salaire et développement des services et investissements publics)

Outre le transfert envisagé (partiellement) de l’aide aux entreprise (CICE) vers des mesure  telle que le revenu universel, il est urgent de s’en prendre au système actuel.

Je ne saurais donc trop recommander à « mess lecteurs de suivre et éventuellement d’intervenir dans le débat organisé par l’Humanité ce mardi.

Le sénateur du Nord, Eric Bocquet, invité de l’Humanité en direct sur Facebook

Laurence Mauriaucourt
Samedi, 4 Mars, 2017

Mardi 7 mars à partir de 19h, Eric Bocquet sera l’invité de l’Humanité, en direct de Lille. Le sénateur du Nord débattra avec vous via des questions recueillies sur notre page Facebook. #humanite2017

Sous le hashtag #Humanite2017, vous êtes invités à participer à un débat interactif avec le sénateur communiste du Nord, Eric Bocquet. Co-auteur, avec son frère le député, Alain Bocquet, du livre « Sans domicile fisc », ce traqueur de fraudeurs fiscaux répondra en direct aux questions posées préalablement via les commentaires postés par les internautes sur la page Facebook de l’Humanité.

Quelques données pour engager le débat 

 Seuls 1,1 à 1,6% des flux financiers mondiaux ont un lien direct avec la production et l’échange de biens et de services », le reste n’est que marchés financiers. Un chiffre effarant révélé par le livre des frères Bocquet. Et puis, cet autre constat : l’évasion fiscale génère chaque année un manque de recettes de 60 à 80 milliards d’euros pour le budget de la République française, dont le montant total des recettes est de 300 milliards. Une perte à comparer avec la trentaine de milliards d’euros de recettes de l’impôt sur les sociétés, ou encore les 73 milliards du déficit budgétaire annuel.

Il y a la fraude, mais il existe également mille et un tours de passe-passe pour payer moins d’impôts. Les techniques d’optimisation fiscale, de nombreux géants de l’industrie française les connaissent et les appliquent au vu et au su de tous. Mais, les citoyens accepteront-ils encore longtemps que les entreprises comme Total, Saint-Gobain, Danone, Suez Environnement, Schneider et autres s’exonèrent en ne payant pas d’impôts en France ?

Dans le même temps, l’on découvrait la semaine dernière que la France est bien le premier pays d’Europe en termes de sommes distribuées aux actionnaires. http://www.humanite.fr/la-france-premier-pays-deurope-pour-gagner-de-lar…

Mais au fait, quelle est la première source de recettes pour l’Etat français ? C’est la TVA. Cet impôt qui s’applique au même taux à tous les consommateurs sans critères de revenus. Cette taxe génère 140 milliards d’euros de recettes par an. Mais, là aussi, il y a de la triche. La fraude à  la TVA génère un manque à gagner annuel d’environ 30 milliards !

Évasion, optimisation fiscale et fraude font perdre chaque année entre 60 et 100 milliards d’euros au budget de la France. Et même plus de 1 000 milliards en Europe. « Conséquences de la lutte molle de nos gouvernements, l’école, la culture, l’hôpital, la justice, les équipements publics, les collectivités perdent des moyens pour répondre aux besoins des citoyens », expliquent les frères Bocquet dans leur livre. Conséquence : cette austérité qui mine l’État gangrène la démocratie et ouvre la porte aux extrémismes ». Comment agir ? C’est l’enjeu du débat interactif proposé par l’Humanité avec Eric Bocquet mardi 7 mars à partir de 19h sur la page Facebook de l’Humanité. Vous pouvez d’ores et déjà y proposer des remarques et y proposer vos questions. 

Journaliste

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus