• Visiteurs

    Il y a 6 visiteurs en ligne
  • Méta

  • Oeuvre de Rodin

    Oeuvre de Rodin

  • mars 2017
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Dali

    Dali

  • Ian Brossat Chef de file des communistes

    Européennes

    Le nouveau monde :
    D'un coté, on prétend "responsabiliser" les gens modestes en augmentant le prix du #carburant.
    De l'autre, on déresponsabilise les riches en baissant leurs impôts sans rien leur demander en échange.
    Moins tu as, plus tu donnes.
    Plus tu as, moins tu donnes.

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 23 mars 2017

Réaction de la caissière…et des clients

Posté par jacques LAUPIES le 23 mars 2017

nt 

Que la population soit indignée par le comportement des hommes et femmes politiques qui récupèrent ici ou là quelques centaines  de milliers d’euros est fort légitime et leur indignation se comprend fort bien.

J’ai pu le constater venant de cette caissière de grand magasin qui se plaignait d’être contrainte de ne pouvoir  plus faire des heures supplémentaires, au prétexte qu’elle devait les déclarer et que cela provoquait un surcroit d’impôt pour elle.

Victime de la droite et des sociaux libéraux qui embrouillent les cartes et font diversion au point que l’intéressée centre son indignation sur une mesure qui a l’effet positif de mieux la rémunérer et de permettre un redressement des cotisations sociales (forme de salaire différé)

Aucun des fillonistes, macronistes et lépenistes ne tient le langage qu’il faudrait concernant l’augmentation des salaires, les revenus sociaux (RSA et allocations diverses) et trompent pour échapper à la juste réponse à donner à la perte de pouvoir d’achat.

Sont en effet tenus des propos  sur la fiscalité dont certains politiques dénoncent le niveau élevé - par opportunisme à l’égard des français  qui y sont souvent hostiles - et non leur caractère inégal et injuste qui frappe évidemment notre jeune caissière, laquelle, non seulement paie avec un salaire avoisinant le SMIC l’impôt sur le revenu, mais semble oublier qu’elle est injustement frappée par la TVA et les impôts locaux.

Bref notre employée de magasin tout autant qu’un client qui se mêle de la conversation s’en prend aux élus mais on ne sait plus lesquels et nous voilà pas très loin du « tous pourris » qu’alimentent bien entendu les « écarts » de Fillon et de quelques autres.

Une chose est sûre la grogne est présente parmi les clients et la caissière. J’essaie de relever un peu le débat en rappelant qu’il faut aller voir du côté des dividendes distribués en augmentation, de la fraude fiscale dont la récupération suffirait à couvrir le déficit de la Sécu et les soins non pris en charge par cette noble institution ! Sans compter le règlement des intérêts de la dette.

Je dois dire honnêtement que je ne sais trop vers quelles intentions de vote, ou de non vote, ils allaient se porter.

A tel point que j’ai conclu : « je vous ai épargné en ne vous disant pas que le voterai pour Jean Luc Mélenchon ! » Simple rappel pour que mes arguments ne soient pas orientés vers un autre candidat.

Même souci avec ce père de famille rencontré dans une autre grande surface à qui je dis :

-  Alors t’as choisi ton candidat ?

-  Je crois que oui ! qu’il me répond.

- J’espère que c’est Mélenchon ?

- Ben oui !

- Alors faut appeler les autres à le faire !

Décidément les magasins sont un excellent lieu de « propagande électorale »

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Faut-il construire une Europe de La Défense ?

Posté par jacques LAUPIES le 23 mars 2017

A l’heure où Trump déclare l’OTAN « obsolète », plusieurs pays européens, dont la France, proposent de renforcer les capacités de défense de l’Europe. Pour ou contre ? Deux députés européens – Younous Omarjee ( GUE-GVN ) et Gilles Pargneaux ( S et D ) – confrontent leurs arguments. Débat en direct du Parlement européen.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

Pierre Laurent à Beaucaire

Posté par jacques LAUPIES le 23 mars 2017

« DSC_0655 (1)

DSC_0660 (1)

DSC_0658 (1)

DSC_0659 (1)

DSC_0657 (1)

 

 Pierre Laurent de passage à Beaucaire a présenté et dédicacé le livre « FRONT NATIONAL L’MPOSTURE, DROITE LE  DANGER » écrit en collaboration avec Alain Hayot et Marc Brynhole.

Postface

« L’extrême droite affirme être « la voix du peuple », proclame son attachement à la République et à la laïcité, prétend qu’elle a un programme social, fustige l’Europe en vantant les mérites d’un Frexit… et fait de Donald Trump son modèle. Cette propagande tapageuse a besoin d’être combattue en révélant point par point ses mensonges, son discours xénophobe de division et l’impasse de son nationalisme.

La droite se fait une fierté de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, de réduire drastiquement les remboursements des soins par la Sécurité sociale, promet de gouverner par décrets et ordonnances en laissant croire que l’élection supprime la discussion. Elle veut en finir avec le logement social, présente l’immigration et l’islam comme des menaces pour la France…

Ces intentions ultralibérales et conservatrices doivent être dévoilées et contrecarrées. En répliquant à dix points essentiels des projets respectifs de l’extrême droite et de la droite pour les élections présidentielle et législatives, ce livre propose à tous de prendre une part active à un débat politique décisif qui ne peut se passer de l’implication de chacun. »
 
LES ÉDITIONS DE L’ATELIER Les Éditions Ouvrières 51-55, rue Hoche 94200 Ivry-sur-Seine www.editionsatelier.com
Prix : 6 E ISBN : 978-2-7082-4535-8
Pierre Laurent est sénateur et secrétaire national du Parti communiste français. Alain Hayot est universitaire et sociologue. Membre de l’exécutif national du Parti communiste français, il a été vice-président de la région PACA à la culture et à la recherche de 1998 à 2015. Marc Brynhole est enseignant. Membre de l’exécutif national du Parti communiste français, il a été président de l’Agence culturelle de la Région Centre de 1998 à 2015

 

 Campagne in et off et campagne bis

Bien naïf  celui qui pense que la campagne électorale se fait uniquement en présence des candidats sur les plateaux de télévision ! N’en croyez rien ! Il y a les « obscurs » journalistes qui roulent pour tel ou tel de ces candidats au travers de reportages d’apparence anodine

Un exemple : ce matin sur BFMTV on nous présente un reportage sur une personne en difficulté, privée de ressources !

« Que votera-t-elle ?  » Le Commentateur : « Elle dit qu’elle votera Macron »

Si Macron offrait pour cette personne une quelconque issue à ses emmerdements on pourrait comprendre ! Je dis bien on « pourrait comprendre » que le journaliste par souci d’objectivité nous en fasse état ! Mais avec Macron et son pseudo programme comment peut – on penser que l’ancien banquier va soulager les plus pauvres, sauf à faire payer les moins pauvres ? Mais vlan l’idée est lancée et le téléspectateurs va  en définitive se dire que la solution à la pauvreté c’est Macron ! 

Ah mais non ne riez pas, puisqu’il veut accorder la suppression de la taxe d’habitation à 80 % de français. Vous n’allez pas dire que c’est une mauvaise idée ? Pour un smicard cela fera un mois supplémentaire de salaire !

Mais qui va payer ça ? Ne vous en faites pas il y a le choix : la droite veut vous faire payer avec l’augmentation de la TVA mais Macron  « innovera » en augmentant la CSG. Français de toutes conditions à vos poches ! Ce Macron c’est le roi des vases communiquant.

Comme dit Nathalie Arthaud, candidate LO qui symbolise parfaitement, avec tout le respect que je lui dois, l’irréalisme politique qui consiste à affaiblir un peu plus la nécessité du rassemblement à gauche (dans un contexte qui n’offre guère d’autres possibilités pour inverser la domination du capital )  il y a la campagne   »in » et la campagne « off » comme au festival d’Avignon.

Mais si elle entend par campagne off, celle que les partis peuvent conduire sur le terrain car privés des médias, il y a dans ces médias une campagne bis qui, elle, est permanente et fait que Macron prend une dangereuse avance dans les sondages.

Encore qu’il ne faille pas oublier que 40 % des français n’ont pas fait encore leur choix.

 

 

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus