• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 15 juillet 2017

Ceux qui souffrent le plus du système ont besoin de nous…

Posté par jacques LAUPIES le 15 juillet 2017

Je suis de ceux qui pensent que le vote FN capte une grande partie de l’électorat populaire, ce qui n’a rien à voir avec un pseudo glissement de l’électorat communiste (ou e gauche en général) mais cependant correspond bien a des catégories sociologiques qui autrefois se tournaient vers un soutien au PCF et à l’extrême gauche.

Cette vision n’exclut pas un retour d’un électorat de droite et évidemment d’extrême droite qui – tradition oblige – trouve dans le FN les valeurs obsolètes auxquelles ils sont attachés.

Si chez ces derniers la lutte idéologique que nous devrions conduire, aura des effets limités, il en ira autrement pour les électorats perdus parmi les couches les moins politisées fondamentalement (notamment abstentionniste, au sein de la classe ouvrière mais aussi dans les couches non salariées) au sein desquelles il est possible d’être entendu. A condition de pratiquer un ciblage adéquat, catégories par catégories en même temps que global car trop absents dans l’entreprise notamment.

Des transformations profondes sur le plan économique ont tenu dès les année 80 nombre de générations hors des lieux où la conscience de classe se développe tout naturellement (entreprises du privé et du service public) La précarité et l’accès à l’emploi tardif, le chômage accompagné d’une dépendance familiale favorisant les rapports conflictuels plus que de solidarité, mettent en opposition ceux qui travaillent et ceux qui sont sans emplois : jeunes et retraités, immigrés et « non immigrés », etc.

Le recours à la rente immobilière pour certains salariés et surtout retraités a pu parfois aggraver la divisions entre locataires et petits propriétaires favorisant une rupture de solidarité.

Les jeunes générations n’ont de ce fait plus de référence claire sur les rapports sociaux qu’il faudrait ramener à des rapports d’exploitation du travail, réalité incontournable et cependant pas toujours perçue par tout un peuple qui en est finalement la victime.

Le Parti Communiste, critique ferme du capitalisme, et de tous ceux qui tentent de l’aménager pour perpétrer ou  aggraver cette exploitation du travail,t accroitre les profits des classes dominantes, porte l’idéal du socialisme scientifique et à un rôle historique dans la marche en avant de l’humanité. Il est irremplaçable, doit vouloir être une force déterminante mais non hégémonique et capable de rassembler.

De bien grands mots direz vous ! Sans doute, mais des mots qu’il faut inscrire avant tout dans le cœur de ceux qui souffrent !

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus