• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 21 août 2017

Développement du terrorisme : aussi une affaire de société et d’éducation

Posté par jacques LAUPIES le 21 août 2017

 

 A  la télé la plupart des hommes politiques de la droite et du centre font, à chaque attentat, de la surenchère sécuritaire réclamant plus de moyens, se renvoyant la balle en accusant  au plus fort ceux qui sont au pouvoir de n’en faire pas assez. Ces derniers ne manquant pas de rappeler que leurs prédécesseurs avaient bien moins réalisé et même réduit les moyens de la police entre autres !

D’interminables débats nous sont proposés pour nous exposer les difficultés de la tâche.

Une véritable compétition s’installe entre les différentes villes à savoir qui mettra le plus de dispositif de surveillance et de protection. On prétend multiplier les effectifs destinés à la surveillance.

Pas étonnant que les espagnols, plus modérés malgré ce qui vient de leur arriver, étonnent nos journalistes et autres commentateurs d’autant qu’apparemment les réseaux terroristes seraient fortement implantés dans la péninsule. 

« La critique est aisée, l’art est difficile ! » Nous savons tous cela mais si l’art de la surveillance et de la répression présente de sérieuses difficultés nous aimerions que l’on se penchât un peu plus sérieusement sur celui de la prévention qui consiste avant tout à se donner les moyens de l’éducation de la jeunesse.

Franchement : deux mois d’été à observer ce qui se passe dans beaucoup de famille, notamment  celle que l’on dit recomposée, mais pas seulement bien entendu, apporte la preuve, la pauvreté aidant tout autant que les frustrations dont parle ONFRAY dans les vidéos copiées dans ce blog, que les choses ne vont pas en s’améliorant !

 

La femme du jour. Ada Colau, maire de Barcelone

Gaël De Santis
Lundi, 21 Août, 2017
L’Humanité
PHOTO JAVIER SORIANO/AFP

La maire de Barcelone a choisi de ne pas ­répondre aux attentats de jeudi dans sa ville et vendredi à Cambrils par une surenchère sécuritaire.

Dans une première déclaration, jeudi, elle a rappelé que Barcelone était une « ville de paix » et que « la terreur ne parviendra pas à ce que nous cessions d’être ce que nous sommes : une ville ouverte au monde, courageuse et solidaire ». Barcelone, qui a accueilli en début d’année une manifestation énorme en faveur de l’accueil des réfugiés, est « fière de sa diversité », a-t-elle fait valoir. Dans le week-end, un grand nombre d’articles ont été publiés s’étonnant de l’absence de bornes anti-intrusion. « Les auteurs de l’attentat voulaient tuer et, s’ils n’avaient pas pu entrer par les Ramblas, ils l’auraient fait par un autre endroit, nous ne pouvons pas emplir une ville comme Barcelone de ­barrières », a-t-elle déclaré. Ada Colau a été élue l’an dernier maire de la capitale catalane grâce à une coalition comprenant Podemos, les communistes et d’autres formations de gauche

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus