• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 2 septembre 2017

On parle beaucoup de Mélenchon, beaucoup trop !

Posté par jacques LAUPIES le 2 septembre 2017

 

Il était évident que sa deuxième candidature à la présidentielle de 2017 allait, en fonction du résultats qu’il pouvait obtenir, propulser JLM définitivement comme présumé leader d’une gauche baptisée de radicale. Son score proche des 20 % doit-être cependant relativisé car on ne voit pas comment on pourrait considérer comme dérisoires ceux de Macron, de Marine Le Pen et de Fillon et encenser celui de Mélenchon alors que si ce dernier peut faire illusion parmi les naïfs  il est bénéficiaire d’une fédération forcée (mais qui aurait pu ne pas être) notamment avec un PCF qui depuis 2008 transpire pour lui prêter son électorat.

Je sais de quoi je parle puisque, avec nombre de mes camarades, opposés ou non à sa candidature depuis le début, je n’ai pas ménagé mes efforts pour le soutenir. Discipline de parti obligeait. Mais je considère que le comportement de Jean Luc Mélenchon, et de certains de ses équipiers ou soutiens, durant la campagne, notamment en matière de stratégie unitaire, doit me conduire à une mise en garde concernant les personnes qui me font l’honneur de jeter un œil sur ce blog. 

Bien entendu je ne manquerai pas de dire aux personnes que je peux rencontrer et qui se réduit au fil de mes 81 ans, que très favorable et à l’union populaire contre une poignée de dominants qui nous conduisent à la catastrophe, je ne renonce pas à me féliciter et à favoriser le moment venu des accords aux sommets. Ces derniers ayant le mérite lorsque les conjonctures, sociale, économique et politique, le permettent d’aboutir à des compromis efficace entre les différentes expressions populaires.

Mais de grâce plus de cadeaux aux prophètes, aux champions de la rhétorique. Même s’ils sont hélas le recours nécessaire pour faire entendre notre voix (*) ! Il est bien difficile de se priver de l’éloquence pour convaincre mais sachons approfondir tout ce qu’elle peut porter de trompeur. Et confrontons là en permanence aux réalités, et en particulier aux actes en liaison avec les intérêts qu’ils représentent. 

La mise en avant médiatique de Mélenchon et de la formation politique qu’il représente a une signification qui ne saurait-être que le résultat de pratiques intelligentes de communication. C’est bien plus grave que cela…

Et n’oublions pas de manifester le 13 septembre. Cela, ce n’est point une affaire de rhétorique !

 

(*) Ensemble de procédés constituant l’art du bien-dire, de l’éloquence.

 

 

 

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus