• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Sénatoriales. Le PCF conserve un groupe « porte-voix des luttes »

Sénatoriales. Le PCF conserve un groupe « porte-voix des luttes »

Posté par jacques LAUPIES le 25 septembre 2017

 

Un résultat qui démontre que dans certaines élections , dans un contexte donné, la stratégie du compromis entre forces de gauches et progressistes est nécessaire et UTILE;

Ce qui en rien ne contredit dans d’autres élections d’être présents  en tant que tels !

Dimanche, 24 Septembre, 2017
Humanite.fr
Sénatoriales. Le PCF conserve un groupe « porte-voix des luttes » dans POLITIQUE
Le PCF conserve son groupe à la Haute assemblée à la faveur de l’élection de 11 sénateurs lors de ce renouvellement. 16 des 18 sièges détenus jusque alors par les communistes étaient renouvelables lors de ce scrutin mettant en péril l’existence du seul groupe d’opposition au Sénat.
Six sièges ont été conservés ou conquis en Ile de France. En effet un siège supplémentaire à été remporté par les communistes  en Seine-Saint Denis avec l’élection de Fabien Gay en plus d’ d’Eliane Assassi, présidente sortante du groupe et réélue. Dans le Val de marne, Laurence Cohen, sénatrice sortante est réélue et Pascal Savoldelli « remplace » Christian Favier, président du conseil départemental, qui ne se représentait pas. La liste d’union de la gauche qu’ils tiraient, arrive en tête et permet l’élection d’une sénatrice socialiste.  Pierre Laurent, secrétaire national du PCF est réélu à Paris sur une liste communiste.
Dans le Nord ce sont à nouveau deux sénateurs communistes qui siégeront au palais du Luxembourg, Eric Bocquet sera désormais accompagné de Michelle Gréaume. Le voisin du Pas de Calais, Dominique Watrin est lui aussi réélu en progressant par rapport au dernier scrutin en 2011. Dans la Loire, Cécile Cukierman, ancienne benjamine de la haute assemblée est elle aussi réélue.  Enfin, en Isère, La liste d’union EELV-PCF, réussit l’élection de sa tête de liste écologiste (non encarté) Guillaume Gontard, mais échoue à faire élire la candidate communiste en seconde position.
Les communistes ont  été proches  de faire élire Bernard Vera dans l’Essonne, qui arrive en tête de la gauche, ou encore Jacky Zanardo en Meurthe et Moselle qui passe à seulement 6 voix de l’élection.
Le groupe Communiste républicain et citoyen ( CRC)  devrait donc compter sur au moins 13 élus sans exclure un rassemblement plus large face à la politique antisociale du président de la république.  «  Nous serons là pour résister aux mauvais coups du gouvernement, a réagi Eliane Assasi, présidente du groupe, nos concitoyens peuvent compter sur notre combativité. »
Journaliste à l’Humanité dimanche
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus