Mélenchon au banc des accusés s’en sort plutôt bien

Posté par jacques LAUPIES le 1 décembre 2017

Comme d’habitude Jean Luc Mélenchon a du affronter des journalistes qui ont fait leur métier – plutôt mal comme à l’habitude – en sélectionnant tout ce qui évidemment pouvait déranger le Député de la France Insoumise. Léa Salamé entourée de l’inénarrable  François Lenglet, de Nathalie de Saint Cricq (dont les commentaires sur France 2 laissent transpirer ses opinions réformistes et droitières sous des airs de neutralité) Mais évidemment JLM a du faire face à une certaine Debray là pour exploiter le filon anti-Maduro en avocate mielleuse de la droite extrême et fascisante vénézuélienne.

Une perte de temps  selon Mélenchon qui bien qu’en ayant subi d’autres n’en a pas pour autant gardé son calme. Comme on le comprend.

Bien entendu je ne me tromperai pas de camp et lui accorde toute mon approbation. Sauf évidemment quand il caricature la gauche qui se cherche. Il faut dire qu’il a de quoi argumenter de ce point de vue !

- L’Emission politique (France 2) : Jean-Luc Mélenchon fait son retour au devant de la scène

01/12/2017 – 12h09
Partager :
Léa Salamé recevait Jean-Luc Mélenchon ce jeudi 30 novembre dans « L’Émission politique » sur France 2.
© Delphine GHOSAROSSIAN/ FTV

C’est l’heure du grand retour pour Jean-Luc Mélenchon. Candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, l’Insoumis revient sur le devant de la scène médiatique pour tenter de devenir la personnalité emblématique de l’opposition face au gouvernement Philippe. Léa Salamé recevait le député des Bouches-du-Rhône et ancien candidat à l’élection présidentielle. Avec son mouvement La France Insoumise et le groupe de 17 députés qu’il a constitué lors des législatives, l’ancien sénateur socialiste s’impose peu à peu comme la figure de proue de l’opposition à Emmanuel Macron et son gouvernement.

Alors que les réformes gouvernementales s’enchaînent, où en est la mobilisation ? Quelles sont les alternatives proposées par la France Insoumise ? Pour analyser le discours de Jean-Luc Mélenchon et relayer les interrogations des téléspectateurs, Léa Salamé était entourée de François Lenglet, spécialiste des questions économiques, et de Jean-Baptiste Marteau, qui prend le pouls des réseaux sociaux. Nathalie Saint-Cricq propose quant à elle son «Droit de relance». Autre combat que devra tenter de remporter Jean-Luc Mélenchon, celui des audiences. En effet, Marine Le Pen, sa rivale de toujours, avait signé le 19 octobre dernier, la pire audience de l’histoire de L’Émission politique, avec seulement 1,74 million de téléspectateurs. L’Insoumis a lui attiré dans son sillage 2 057 000 téléspectateurs, soit 9,1% du public. 

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus