• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 1 janvier 2018

Voeux du Président : des mots, des mots, toujours les même mots

Posté par jacques LAUPIES le 1 janvier 2018

DSC_0067-1

figures de sable

Même Dalida ne s’y laissait pas prendre !

Parfois je le plains ce Président.  Tant il fait des efforts pour nous convaincre en répétant ce que ses prédécesseurs nous ont dit. En un mot vous allez voir ce que vous allez voir, nous sommes les élus du renouveau, nous allons changer ce que d’autres avant nous n’ont pu ou su faire.

Faire quoi au fait ? En finir avec les blocages que provoquent ceux qui jusqu’ici n’ont pas osé s’en prendre aux avantages sociaux acquis  qui nous coutent cher, empêchent les entreprises de réussir par manque de compétitivité  mettent le pays en situation de dette parce que l’état doit dépenser pour les services publics, la santé, la sécurité sociale.

Plus fort il réussit le tour de passe-passe de faire croire que les salariés – ceux qui ont du travail – sont les premières victimes et qu’il faut supprimer les cotisations sociales. Soi dit en passant en faisant payer les retraités. Et en exonérant les riches en supprimant l’impôt sur la fortune

Mais le compte évidemment n’y sera pas pour ceux qui travaillent et ont travaillé. Le fameux rapport capital-travail va basculer historiquement en faveur du capital. D’ailleurs la pompe est déjà amorcée puisque l’on voit les plus grandes fortunes se multiplier et augmenter sérieusement. 

Tout cela n’est pas le fruit de notre imagination car la plupart des sources statistiques le confirment. Mais cela n’empêche pas les médias qui nous le rappellent de conclure au courage d’un Président qui accompagne le massacre.

On n’est pas à une contradiction près dans les officines du capital. On a les moyens de payer des gens à mentir au peuple. Mais il faut bien envelopper les pseudos arguments de mots, de compassion, de garanties d’expression à ceux qui ne sont pas d’accord avec vous. Ce n’est pas très nouveau…

Ce Président a été fait Président – ou Roi – par le monde de la finance et quelques croupions du réformisme de droite et de gauche et surtout par ceux qui détiennent l’information de ce pays, autrement dit quelques oligarques du privé et des béni oui-oui du public . Il a bénéficié de la désaffection des électeurs et de l’égarement de ceux qui croyant voter pour la révolte votent pour la soumission ou la révolution bidon, nationale ou autre !

Les Français depuis plus de deux siècles, à part quelques sursauts républicains et sociaux, certes très significatifs, ont pour habitude de revenir à des pouvoirs monarchiques, fussent-ils auréolés de la république. Nous y allons tout droit. Ce ne sera ni Napoléon ou sont neveu, ni Louis, ni Charles, ni Pétain, ni les intermédiaires organisateurs de la liquidation ouvrière comme le furent Thiers, Clémenceau ou Jules Moch et j’en passe, non ce sera autre chose ! Mais tous ont un point commun ils ont fait des guerres.

Observez et vous verrez et comprendrez. Comme dit l’animation de Arte : « Vous mourrez moins bête mais vous mourrez quand même ! »

En vous souhaitant quand même une bonne année. 

 

 

 

 

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus