• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 4 février 2018

Amis et curieux de la politique locale pensez-y !

Posté par jacques LAUPIES le 4 février 2018

 DSC_0048-1 DSC_0100-1

PREPARER LES ELECTIONS MUNICIPALES…

 

Dans deux ans auront lieu les élections municipales. En fonction des idées que nous développons dans un cadre national et de notre approche locale  des questions se posent, ou devraient se poser au sein même de la population de notre ville.

Nous avons le « devoir » de mettre en garde nos concitoyens. d’une part des risques d’une aggravation, déjà entamée, au niveau des  l’emploi, des revenus salariaux ou sociaux des retraites et d’autre part  des services publics (éducation, logement, transports, concernant souvent les plus fragiles : jeunes, personnes âgées, handicapés, atteints de maladie, etc.) justice et sécurité. Ceci en particulier avec la réduction des dotations de l’état !

Nous sommes conscients d’une réelle colère qui se généralise mais, inquiets du fait qu’elle se traduit par la tendance à l’abstention lors des votes. Tout cela parce que l’amalgame est fait entre ceux qui gouvernent, ceux qui nous ont gouvernés depuis des décades. Les uns se présentant opposants aux autres chacun  à tour de rôle pour des politiques très semblables et néfastes. Cela aussi parce que les véritables opposants, pour un renversement complet de politique, que sont notamment les communistes, sont exclus des débats médiatiques et électoralement affaiblis. Les communistes savent quelles ont été les contributions – dans l’Union – de leurs ainés pour l’obtention des droits que remettent en cause les partis réformistes de droite et de gauche. Ils savent le danger que représente le discours pseudo patriotique et nationalistes aux relents d’extrême droite. Tous sont présents au Conseil municipal, en l’absence d’élus d’une gauche, digne ce nom, dans sa diversité.

Nous  en concluons que de notre influence et de l’appui qu’a accordé la population de notre ville au programme que nous avons  soutenu avec force (plus de 20 %) quasiment seuls localement, lors des présidentielles et des législatives, dépend la « sortie » de  notre ville de ce marasme qui de plus en fait la plus pauvre du département.

Des solutions existent et nous les développerons avec tous ceux qui s’interrogent et sont prêts à s’engager avec nous ou à nos côtés. Les élections municipales seront un temps pour inverser la politique de l’offre (soutien aux entreprises et au capital) dont la faillite est évidente pour lui substituer celle de la demande (améliorer les revenus salariaux, les retraites, le logement social et les services publics) plus favorable au redressement économique du pays.

Bien entendu, à un autre niveau, vont se dérouler préalablement des élections européennes où le combat contre la financiarisation et la domination des multinationales  revêt le même aspect. Tous ces combats électoraux s’inscrivent dans une lutte des classes bien réelle et vont de pair avec les mouvements sociaux sans lesquels rien ne peut être gagné sur les profits exponentiels des actionnaires.

(communiqué de la Section de Tarascon du PCF)

 

(communiqué section PCF de Tarascon 13150)

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus