Monsieur Hulot part en vacances

Posté par jacques LAUPIES le 28 août 2018

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

On peut le comprendre car non seulement, avec Macron, l’écologie ne trouve pas son compte mais les français n’y  trouvent pas le leur dans de très nombreux domaines de l’économique et su social.

Sans rejeter l’idée, toute à l’honneur du Ministre démissionnaire, de sa position intenable face au rejet gouvernemental de ses propositions, il faut bien le dire ce moment du départ est bien choisi pour lui !

Car par delà la question de l’écologie le ras le bol général ne peut que rendre populaire celui qui se détache de ce pouvoir. Un pouvoir qui; même s’il peut paraître sur une autre planète ne fait que rester dans la logique de ceux qui le soutiennent : les plus riches de ce monde !

Macron va-t-il chercher un remplaçant à la hauteur de la réputation de Hulot. Il y en qui en ont probablement envie parmi certains écologistes qui très souvent ne manquent pas d’opportunisme en ces circonstances mais bon le risque d’être définitivement grillé est là !

Bref les questions posées par l’écologie sont tellement importantes qu’elles  ont à voir avec les questions politiques en général et doivent s’inscrire dans un programme audacieux en matière de production, de consommation, de santé, etc.

Autrement dit l’écologie doit s’intégrer politiquement dans la question fondamentale de la répartition équitable des richesses pour trouver la possibilité de solutionner les questions qu’elle pose.

Et peut-être faudrait-il en débattre nationalement et se faire prononcer les français ?

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus