• Visiteurs

    Il y a 4 visiteurs en ligne
  • Méta

  • Oeuvre de Rodin

    Oeuvre de Rodin

  • août 2018
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Dali

    Dali

  • Ian Brossat Chef de file des communistes

    Européennes

    Le nouveau monde :
    D'un coté, on prétend "responsabiliser" les gens modestes en augmentant le prix du #carburant.
    De l'autre, on déresponsabilise les riches en baissant leurs impôts sans rien leur demander en échange.
    Moins tu as, plus tu donnes.
    Plus tu as, moins tu donnes.

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 30 août 2018

COMMUNIQUE DE LA SECTION COMMUNISTE DES CHEMINOTS DE MARSEILLE

Posté par jacques LAUPIES le 30 août 2018

 

 

Marseille, le 27 août 2018
Les jours se succèdent et le service ferroviaire se dégrade encore et toujours plus. C’est une véritable descente aux enfers pour les usagers et les cheminots de notre département.
Alors que la réforme ferroviaire qui entérine l’abandon du service public, les usagers et cheminot-e-s de l’étoile de Marseille voient se succéder incidents sur incidents.
Après la 2ème panne de signalisation sur la zone de Miramas, qui engendra suppressions, retards, grosses galères pour les voyageurs et trains de marchandises totalement à l’arrêt, la gare de Marseille vient de vivre le déraillement d’un TGV. Deux incidents majeurs qui doivent faire réagir la région politique et SNCF. Depuis de nombreuses années et particulièrement depuis ces derniers mois, les cheminot-e-s communistes n’ont eu de cesse d’alerter les représentants de l’entreprise, le président de région, pour qu’ils entendent enfin la voix de la raison et daignent écouter les seuls experts dans le domaine du ferroviaire : les cheminotes et les cheminots.
Nous voyons bien les conséquences de l’abaissement des soi-disant coûts de production, qui n’ont visé qu’à réduire l’emploi, l’entretien des infrastructures et du matériel roulant, les conditions de vie et de travail des cheminot-e-s. Le constat est sans appel, le service ferroviaire s’est considérablement dégradé ! Même les cheminot-e-s de l’encadrement, désabusé-e-s par tant de choix stratégiques absurdes le disent : ils ne sont plus en capacité de bien travailler et, selon eux, il est impossible de gommer, en quelques mois, des décennies d’abandon de nos infrastructures.
Alors, nous sommes à même de nous interroger sur l’avenir, avec la réforme du gouvernement ? Comment imaginer un service qui pourrait s’améliorer sans réelle volonté d’investir dans un transport propre ? Les « petites » lignes sont réellement en danger car non entretenue donc non fiables !
Les cheminots communistes dénoncent également les décisions prises par la direction SNCF en cette période de crise. Nous demandons à celle-ci de s’expliquer clairement sur les choix qui ont été faits en matière de plan de transport ! Pourquoi faire le choix de supprimer des dizaines de TER pour faire circuler l’ensemble des TGV et y compris OUIGO ? L’usager du TER est-il un usager de seconde zone moins prestigieux que celui des TGV ? Voilà où conduisent les réformes ferroviaires : faire toujours plus de profits qui rentrent de fait en opposition avec le service public.
Les cheminot-e-s communistes dénoncent les moyens humains qui se concentrent dans quelques grandes gares dédiées au TGV à l’instar des gares et trains Régionaux qui eux se retrouvent sans personnel. Là encore les usagers ne sont pas traités équitablement.
Les cheminot-e-s communistes réitèrent la nécessité d’injecter des moyens humains, matériel et financier dans le ferroviaire, qui répondent aux besoins de transports et environnementaux ; et d’organiser des rencontres communes entre cheminots, direction SNCF et Région politique sur la région PACA.
Les cheminot-e-s communistes appellent les citoyens à faire exprimer leur mécontentement en soutenant la bataille du rail dans laquelle ils/elles se sont engagé-e-s depuis plusieurs mois.

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus