• Visiteurs

    Il y a 7 visiteurs en ligne
  • Méta

  • Oeuvre de Rodin

    Oeuvre de Rodin

  • octobre 2018
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Dali

    Dali

  • Ian Brossat Chef de file des communistes

    Européennes

    Le nouveau monde :
    D'un coté, on prétend "responsabiliser" les gens modestes en augmentant le prix du #carburant.
    De l'autre, on déresponsabilise les riches en baissant leurs impôts sans rien leur demander en échange.
    Moins tu as, plus tu donnes.
    Plus tu as, moins tu donnes.

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 30 octobre 2018

Congrès du PCF – Ivry du 23 au 25 novembre – Exemple d’amendement possible

Posté par jacques LAUPIES le 30 octobre 2018

DETENDEZ VOUS !

DSC_0941-je ne veux pas de toi !

La minette (à gauche) : N’approche pas de moi !

DSC_0943- Comme je t'aime quand tu dors

Le minet (à droite) : comme on est bien dans tes bras

DSC_0936-c'est pas une tenue ça !

Le maitre : c’est pas une tenue ça ! Le grand frère : m’en fou, je dors !

 

SOYONS SERIEUX !

Hier j’indiquais que la base commune adoptée par les communistes devait-être débattue. Cela se fera dans les assemblées générales de Section, les Congrès Départementaux, le Congrès national.

À cet effet j’ai publié un extrait de texte qu’un militant m’a signalé et  dont la rédaction d’un paragraphe lui semblait inappropriée.

Partageant son point de vue j’ai donc réfléchi à une autre rédaction qu’il me parait intéressant de publier et pouvant faire l’objet d’un amendement. Je donne donc le résultat de cette réflexion et l’amendement que personnellement je suggère.

 

AMENDEMENT 1

TEXTE CONCERNE : paragraphe page 7 ligne 4 à 13

Ces erreurs ont un lien avec le doute qui s’est installé sur le communisme après la disparition de l’URSS, semblant consacrer un triomphe définitif du capitalisme. Les enseignements de cette (tentative de) révolution qui a ébranlé le monde mais a finalement été (défaite), continuent de susciter des débats importants dans le mouvement communiste. Ce qui est certain, c’est que la disparition de l’URSS nous plaçait, dans les années 90, au défi d’une analyse approfondie et du choix d’une novation communiste. Au lieu de cela, les directions successives du PCF ont été gagnées par le renoncement, jusqu’à des choix qui ont déstabilisé et déstructuré notre Parti, jusqu’à l’abandon de la bataille à l’entreprise et au brouillage du repérage de classe du Parti dans la société

EXPLICATION

Je suggère donc de supprimer « tentative de » car une révolution a bien eu lieu, de supprimer « défaite » par  « suivie  d’erreurs stratégiques dans la mise en œuvre d’objectifs difficilement élaborés, partagés dans un contexte  national et international chargé d’obstacles »

Toutes les révolutions, d’origine bourgeoise ou prolétarienne, sont soumises à des risques qui découlent des intérêts et rapports de force existants entre les différentes classes ou couches sociales de la société. Elles conduisent à mettre  au pouvoir des dirigeants  qui ne sont pas nécessairement en phase avec les réalités économiques et sociales du moment, de part leur positionnement intellectuel, leur culture, leur origine, leur individualisme, etc. Tout comme des dirigeants ayant fait preuve d’une extrême clairvoyance mais mis en cause par l’adversaire politique (Exemple de Robespierre, Saint Just, pour ce qui concerne la révolution française; Lénine pour la Révolution d’octobre 1917)

 Des constats établis à l’examen de l’histoire le prouvent. Les militants communistes et les forces populaires doivent être informés de ces aspects historiques, à chaque étape du combat pour transformer les rapports sociaux, ne serait ce que pour mieux résister aux pressions idéologiques des adversaires de classe.

Cela implique donc que les partis communistes disposent d’un intellectuel collectif capable d’analyser les évolutions économiques, sociologiques, sociales, sociétales dans le présent et susceptibles de leur permettre d’éviter les écueils du dogme autant que celui de l’opportunisme.

D’où l’importance d’avoir un parti ancré dans les multiples classes et catégories pour en saisir les transformations provoquées par l‘évolution des forces productives.

C’est dans ce sens qu’il ne me semble pas opportun et juste  de dire  que la révolution d’octobre n’était qu’une tentative… finalement défaite.

 REDACTION PROPOSEE

« Ces erreurs ont un lien avec le doute qui s’est installé sur le communisme après la disparition de l’URSS, semblant consacrer un triomphe définitif du capitalisme. Les enseignements de cette révolution qui a ébranlé le monde mais a finalement été suivie d’erreurs politiques et stratégiques dans la mise en œuvre d’objectifs difficilement élaborés, partagés dans un contexte national et international chargé d’obstacles , continuent de susciter des débats importants dans le mouvement communiste. Ce qui est certain, c’est que la disparition de l’URSS nous plaçait, dans les années 90, au défi d’une analyse approfondie et du choix d’une novation communiste. Au lieu de cela, les directions successives du PCF ont été gagnées par le renoncement, jusqu’à des choix qui ont déstabilisé et déstructuré notre Parti, jusqu’à l’abandon de la bataille à l’entreprise et au brouillage du repérage de classe du Parti dans la société. »

Publié dans POLITIQUE | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus