• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Méta

  • Oeuvre de Rodin

    Oeuvre de Rodin

  • novembre 2018
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Dali

    Dali

  • Ian Brossat Chef de file des communistes

    Européennes

    Le nouveau monde :
    D'un coté, on prétend "responsabiliser" les gens modestes en augmentant le prix du #carburant.
    De l'autre, on déresponsabilise les riches en baissant leurs impôts sans rien leur demander en échange.
    Moins tu as, plus tu donnes.
    Plus tu as, moins tu donnes.

  • Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Aveuglement me diront certains : pourtant j’y vois plus clair et me sens en phase avec ce parti qui m’a tant donné et à qui je rends ce que je peux !

Aveuglement me diront certains : pourtant j’y vois plus clair et me sens en phase avec ce parti qui m’a tant donné et à qui je rends ce que je peux !

Posté par jacques LAUPIES le 26 novembre 2018

 

Aveuglement me diront certains : pourtant j'y vois plus clair et me sens en phase avec ce parti qui m'a tant donné et à qui je rends ce que je peux !  dans POLITIQUE

Fabien Roussel

Secrétaire national du Parti communiste français et député du Nord

Il était l’invité de La Midinale de Regards,

Ce lundi 26 novembre 2018

https://youtu.be/NUtqOpqQtyY

2g4rg dans POLITIQUE

« J’espère que Mélenchon va me respecter et qu’on va travailler ensemble »

 

Sur ce que peut et doit faire le PCF
« Le PCF doit porter les colères et les espoirs du peuple de France. »
« J’ai souhaité mettre l’accent à relever le défi de l’urgence climatique. »
« Le pouvoir d’achat pour vivre dignement, le défi écologique et la paix, sont les trois axes qui doivent structurer nos combats. »

 

Sur l’affaiblissement du PCF
« Un contexte politique particulier, un rejet des forces politiques, il y a un mouvement de dégagisme qui grandit. »
« Le PCF a perdu de son influence par des choix que l’on a fait de ne pas présenter de candidat à l’élection présidentielle pendant deux séquences. »
« Faire le choix du rassemblement, avec les forces de gauche, avec le PS quand il tournait le dos aux attentes, ça n’a pas été compris. »
« Je ne comprends pas les critiques sur le ‘repli identitaire’. »
« Il faut que le PCF et sa direction rassemble la diversité des opinions qui peuvent s’exprimer au PCF. »

 

Sur les liens avec le PS
« Je pense aux militants socialistes, aux élus locaux, qui sont sincèrement à gauche et qui sont malheureux de ce qui s’est passé avec le quinquennat de François Hollande. »
« On ne peut pas mettre le PS comme une seule identité, uniforme, comme s’ils étaient tous comptables du bilan de François Hollande. »
« Si on veut redonner un espoir à gauche, il faut qu’on se parle tous : les militants socialistes, les militants insoumis, les militants écologistes, on a besoin de se serrer les coudes. »
« La social-démocratie n’est pas l’avenir. Ça n’est pas la voie pour sortir du capitalisme et c’est bien l’enjeu. »

 

Sur le second tour de la législative partielle en Essonne
« Il y a plus de 80% d’abstention. Il faut être nuancé sur le sens qu’il faut donner à ce vote. »
« Le maire qui a été élu est un élu local, les enjeux locaux ont plus primé que ceux de l’échelle nationale. »

 

Sur les européennes de mai 2019
« Nous avons envie d’atterrir vite parce que les élections ont lieu le 26 mai. »
« Il faut se fixer un calendrier et on doit décider dans les semaines qui viennent du choix que nous allons faire. »
« Je souhaite la liste la plus large possible, avec d’autres forces mais pas que des forces politiques. Et je souhaite que Ian Brossat puisse conduire cette liste. »
« Je pense que Ian Brossat fait la démonstration qu’il peut conduire cette liste en respectant l’ensemble des forces qui accepteraient d’y participer. »
« Nous sommes une force politique, les communistes sont souverains, ils ont aussi exprimé ce souhait là lors de ce congrès. »

 

Sur les relations avec la France insoumise
« On se côtoie beaucoup avec Jean-Luc et les députés, à l’assemblée nationale. On discute, on échange. »
« On est des forces politiques différentes, on a des histoires différentes, il faut les accepter. »
« Jean-Luc me disait ‘j’espère que tu seras secrétaire national’. Aujourd’hui c’est fait et moi je lui dis ‘j’espère que tu vas me respecter et qu’on va travailler ensemble’. »

 

Sur l’écologie et l’éco-communisme 
« Je ne pense pas qu’il y ait un virage sur la question écologique. »
« L’actualité porte un regard sur ces questions et c’est l’occasion pour nous de mettre en valeur toutes les idées que nous avons produites. »
« Le PCF du 21ème siècle ne passera pas à côté de la question écologique mais plus que ça, nous voulons en faire une priorité et c’est largement partagé par les communistes. »

 

Sur les gilets jaunes 
« C’est un mouvement sincère, profond, ancré dans la France, avec ses contradictions et ses excès. »
« Il faut le respecter, entendre ce qu’il se passe et réagir vite. »
« Il faut une augmentation nette du SMIC de 200€ dès le 1er janvier, une augmentation générale des salaires dans le privé comme dans le public. »
« Il faut entendre qu’il y a un rejet des partis politiques. »
« J’invite les gilets jaunes : investissez les partis politiques, venez, rejoignez le PCF, bousculez-nous. »

 

Sur l’appel à manifester de la CGT le 1er décembre 
« La CGT porte depuis longtemps a question des salaires et des conditions de travail : c’est au coeur de la revendication des gilets jaunes. »
« Il y a une forme de convergence entre ce que portent les syndicalistes et les gilets jaunes. »
« La cocotte est prête à péter, ça va exploser. »
« La colère, si elle n’est pas nourrie d’espoir, s’il n’y a pas d’alternative derrière c’est le K.O. Et ça, ça nous préoccupe. »

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus