• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > MANIFESTATION. GENEVIÈVE LEGAY, MILITANTE DE LA PAIX AU CRÂNE FRACASSÉ

MANIFESTATION. GENEVIÈVE LEGAY, MILITANTE DE LA PAIX AU CRÂNE FRACASSÉ

Posté par laupiesjacques le 26 mars 2019

MANIFESTATION. GENEVIÈVE LEGAY, MILITANTE DE LA PAIX AU CRÂNE FRACASSÉ dans POLITIQUE 64708.HR

MANIFESTATION. GENEVIÈVE LEGAY, MILITANTE DE LA PAIX AU CRÂNE FRACASSÉ

Mardi, 26 Mars, 2019

Emportée par une violente charge policière samedi à Nice, cette retraitée grièvement blessée est toujours hospitalisée. Sa famille a porté plainte alors que les propos d’Emmanuel Macron lui souhaitant « une forme de sagesse » suscitent l’indignation.

En moins de quarante-huit heures, Geneviève Legay est devenue un symbole. Sur les images de cette militante niçoise de 73 ans tournées quelques minutes avant qu’elle ne soit blessée, on la voit cheveux blancs au vent agiter un drapeau arc-en-ciel barré du mot « Paix » et scander « Liberté de manifester ! ». Une icône de la non-violence… Quelques minutes plus tard, le drapeau est au sol, piétiné, comme elle, par les policiers en train de charger.

« Quand on est fragile, qu’on peut se faire bousculer, on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits », a asséné Emmanuel Macron dans une sortie rappelant celle de Robert Pandraud, ministre délégué à l’Intérieur, à la famille de Malik Oussekine, en 1986 : « Si j’avais un fils sous dialyse, je l’empêcherais de faire le con dans la nuit »… Le président a souhaité un « prompt rétablissement » à la militante et « peut-être une forme de sagesse ».

« Elle a juste voulu faire respecter sa liberté de manifester »

Samedi matin, les gilets jaunes se sont donné rendez-vous à 10 heures place ­Garibaldi, à Nice. Le maire (LR) de Nice, Christian Estrosi, avait interpellé le ministre de l’Intérieur pour faire interdire tout rassemblement au cours du week-end en prévision de la venue du président chinois Xi Jinping, dimanche. « Il n’y avait aucune raison d’interdire cette manifestation, regrette aujourd’hui Raphaël Pradeau, porte-parole d’Attac France. En dix-huit semaines, il n’y avait eu aucune dégradation à Nice. On voudrait nous faire croire que ceux qui participent à une manifestation non autorisée seraient des…

suite dans l’huma de mardi 26 mars

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus