• février 2017
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728  
  • Sondages

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Auteur

    jacques LAUPIES

  • Méta

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • jacques.laupies@orange.fr

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Articles

  • Accueil
  • > DSK 007 : un revirement ?

DSK 007 : un revirement ?

1072011

p1020596.jpg

Le je est parfois nécessaire, mais il n’est autre chose qu’un nous dissimulé à moins que ce ne soit l’inverse…

Je n’ai point pour habitude, à mon âge, comme on dit, d’attendre les autres pour me faire une opinion. Seuls les faits que je situe dans un processus d’évènements et leur environnement donnés me guident. Et cela d’ailleurs ne me met pas à l’abri d’erreurs, de faux jugements. Par contre cela m’évite d’avoir honte de moi et d’être à la remorque de ce que je considère comme une imbécilité régnante dans les médias et hélas dans le monde politique ou l’on fait feu de tous bois.

Tant pis si je risque, et cela m’arrive, de me dire : « quel con tu as été ! » Mais cela est si peu de chose et pardonnable pour un simple citoyen face aux spéculations de ces gens qui ont pour fonction de nous informer, de nous orienter, parfois de nous gouverner, affublés qu’ils sont de diplômes, de titres ou même d’expériences politiques de « haut niveau »? Bien entendu il ne faut pas les mettre tous dans le même sac !

Notre pays, disons notre peuple, fourmille de gens intelligents, dotés de savoirs éminemment respectables, qui pour certains apparaissent dans les sphères des pouvoirs et des médias. Je les admire d’autant qu’emportés par les courants de l’opportunisme, de l’auto censure ambiante ils doivent oser résister. Ceux qui le font le paieront parfois dans l’oubli que l’on va organiser autour d’eux. DSK 007 : un revirement ? dans POLITIQUE dsk_1L’affaire DSK aura le mérite, si elle prétend la tournure que semble lui donner les dernières révélations journalistiques, de rappeler à certains hommes (ou femmes) de droite ou de gauche, qu’il faut retourner sa langue avant de parler. Non pas sur l’affaire ! Qui pouvait n’en rien dire tant elle est lourde de conséquences sur la vie publique ? Il était bien difficile de se taire mais quel besoin d’exprimer une opinion ferme et tenter de l’exploiter à des fins de défense de ses propres engagements, ne serait-ce que sur le problème bien connu du statut de la femme dans notre société ? Il y a mieux à faire pour défendre le droit des femmes que de se précipiter sur l‘interprétation des faits divers aussi « grandioses » soient-ils ! J’appelle cela être à la remorque des médias et de ceux qui les manipulent.

On peut dire et on pouvait dire ce que l’on pensait de l’homme politique. Je suis de ceux qui ne s’en sont pas privés avant et après son inculpation. De ce point de vue les faits autant que les choix qui se manifestent au sein du PS ne me démentiront pas sur les enjeux politiques qui trouvent, à qui fait un effort de réflexion, une traduction et une explication dans la valse des candidatures que l’on aurait bien tort de juger uniquement à partir d’ambitions personnelles. Ce qui va suivre en sera probablement une belle démonstration.

Pour le reste avant et après je resterai sur le principe que DSK à toujours droit à la présomption d’innocence, avant et après sa mise en liberté surveillée. J’en resterai à ce que j’écrivais quand l’affaire est survenue :

« Coupable évidemment le socialiste DSK a de fortes chances de disparaitre de la scène politique. Non coupable il trainera la suspicion sur sa conduite et restera pénalisé aux yeux du public et évidemment de son entourage. On peut toujours estimer qu’il pourrait en sortir auréolé puisque victime d’une accusation injuste. Hypothèse peu probable car c’est bien connu on ne sort jamais indemne de ce genre de situation. »

Aujourd’hui j’ajouterais : « mais qui sait ? »

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus