• Visiteurs

    Il y a 4 visiteurs en ligne
  • Méta

  • mars 2019
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Dali

    Dali

  • Tête de liste des communistes

    Européennes

    Pour faire gagner une Europe Sociale et Ecologiste le 26 mai 2019
    Jeunes mobilisez vous pour faire connaitre et défendre la liste des candidats présentés par le PCF

Posté par jacques LAUPIES le 2 mars 2008

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Les Allemands aussi…

Posté par jacques LAUPIES le 2 mars 2008

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=-O9Z1WulZSw

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Avant le compromis être soi-même !

Posté par jacques LAUPIES le 2 mars 2008

Image de prévisualisation YouTube

Rassembler toute la gauche est ce possible ? Ne faut-il pas en finir avec une compromision avec la social démocratie qui ne cesse de nous entrainer dans des renoncements, dans la recherche d’un langage opportuniste qui masque notre incapacité à oser un combat ouvert contre le capitalisme, ce qui ne veut aucunement dire que l’on va en supprimer toutes les formes, ni même d’ailleurs se priver d’en entretenir certains aspects utile au développement et tenant compte de l’état des consciences sur le plan économique, politique et culturel.

Mais de grace pas de cadeaux dans la rude bataille des idées, ayons le courage de dénoncer les comportements oublieux de l’intérêt général, du respect des libertés individuelles. Pas de cadeaux aux doubles langages d’ou qu’ils viennent. Finissons avec les positions de renoncement face aux nécessités de reconstituer des entreprises nationales et des services publics à les gérer avec la rigueur indispensable, en formant les personnels et en leur donnant les moyens du développement de leur entreprise autant que de leur droits sociaux.

En un mot SOYONS NOUS MEMES avant que d’être assez  réalistes et capables de faire les compromis necessaires avec des forces politiques disposées à accepter de réduire les prérogatives des capitalistes pour des temps donnés garantissant de réels progrès.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Y en a qui ont les fins de mois faciles ! (extrait de HD, sauf le titre)

Posté par jacques LAUPIES le 26 janvier 2008

Les Français très riches sont un tout petit club. Quelque vingt-cinq milliardaires en euros : Bernard Arnault le patron de LVMH, Liliane Bettancourt, L’héritière de l’Oréal, François Pinault, Gérard Mulliez, le patron d’ Auchan, Martin Bouygues, Serge Dassault, Vincent Bolloré… Et environ mille millionnaires. S’y côtoient des héritiers, des Wendel aux Rothschild, et des nouveaux riches comme Jean Claude Decaux, le publicitaire, Roger Bellon, le fondateur de Sodexho, tous deux milliardaires. Ou encore Didier Truchot et Jean-Marc Lech, dirigeants de l’institut de sondage IPSOS 5200 millions d’euros à eux deux. Pour faire fortune rapidement, il faut être une vedette du sport ou du Show-biz mais ça peut être éphémère. Se faire remarquer dans la finance ou les nouvelles technologies. Être avocat d’affaire. Ou cadre dirigeant dans une entreprise prospère qui distribue généreusement les stock-options. Ces dernières années, l’envolée des revenus du patrimoine (dividendes, plus values boursières, immobilier…) et des hauts salaires ont permis aux plus aisés de creuser l’écart. Selon les travaux de l’économiste Camille Landais, les 3500 foyers le plus riches ont vue leurs revenus progresser de 42,6 % de 1998 à 2005.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Extrait de « De quoi Sarkozy est-il le nom » de Alain BADIOU

Posté par jacques LAUPIES le 25 janvier 2008

p1000136.jpg

« Les français ont décidé que… », dit la bonne presse. Ils n’ont rien décidé du tout, et du reste, ce collectif, « les français », n’a aucune existence. Pourquoi diable 51 % des français seraient ils « les » français ? N’est -il pas constant dans l’histoire, comme par exemple au moment crucial de l’occupation allemande, que « les français », c’est bien plutôt la toute petite minorité des résistants, en fait, pendant au moins deux ans, trois pelés et un tondu ? Les autres sont largement pétainistes, ce qui veut dire dans les conditions de l’époque, non pas du tout français, mais serviteurs peureux de l’Allemagne nazie. C’est un trait caractéristique de la France justement : quand la question de son existence est réellement en jeu, ce qui la constitue, sur un fond réactionnaire et peureux fort épais, est une minorité aussi active et admirable que numériquement très faible. Notre pays n’a existé et n’existera, quelle qu’en soir la forme à venir, que par ceux qui n’ont pas consenti aux abaissements qu’exige universellement la logique de la survie des privilèges ou même la simple conformité « réaliste » aux lois du monde. Ce sont ceux-là qui ont choisi, et ce n’est certes pas en votant. »

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

1...697698699700701
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus