• Accueil
  • > Poésie 6 – Les deux fontaines et la source

Poésie 6 – Les deux fontaines et la source

Dans un jardin superbe

Il était deux fontaines

Bordées de noire herbes

Et qui étaient trop pleines

 

Elles étaient de pierre

Brûlantes sous l’air chaud

Se dressant toutes fières

Sur quelque caniveau

 

La plus majestueuse

Dotée d’un grand tuyau

Laissait couler honteuse

Un mince filet d’eau

 

L’autre plus gracieuse

Arrosait un bassin

D’une onde  généreuse

Naissant entre deux mains

 

Se tournant impudiques

Vers ces jets inégaux

Toutes deux l’œil lubrique

Observaient leurs jets d’eau

 

Mais voici que la grande

Vit naitre sur sa gauche

Une source moins grande

Qui vidait une poche

 

L’orage de la nuit

Inondant la sente

Avait donné sa pluie

A nature puissante

 

Toutes trois très curieuses

Du débit de chacune

Se trouvaient envieuses

De l’autre ou bien de l’une

 

L’histoire ne dit pas

Quand finiront les jets

Car dans tous les cas

Il s’agit de rejets

 

La source puise l’eau

Dans la nature  folle

Les autres ont un réseau

Que ferment ceux qui volent

 

La source est innocence 

Que le ciel alimente 

La fontaine indécence 

Que les  esprits tourmentent 

Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus