• Accueil
  • > Présidentielles 01 – Mélenchon

Présidentielles 01 – Mélenchon

Mélenchon invité de Drucker dans « vivement dimanche » l’émission phare ! Cela tranchait un peu avec les habituelles prestations auxquelles nous habitue la télévision dans ce genre d’émission. Faut-il se contenter de ces apparitions rares des leaders de « la vraie gauche » 

Nous avons connu le phénomène Besancenot qui s’est vu, et se voit encore gratifié, de quelques faveurs médiatiques ! Je ne m’en plaindrais pas car il a au moins le mérite de nous rappeler ce qu’est le capitalisme et en quoi en quoi on peut lui substituer une autre logique économique et sociale. 

Cela fait toujours plaisir d’entendre un langage imprégné d’idées révolutionnaires dans des médias ou les débats sont, le moins que l’on puisse dire, faussement contradictoires faute de prendre en compte l’opposition  irréductible entre capital et travail et son corollaire la lutte des classes moderne. 

Mélenchon se prétend républicain authentique et attaché à la révolution française et aux combats qui ont suivi notamment le combat socialiste pour lequel il a eu même un engagement extrême en l’occurrence proche des trotskystes. Cela  n’est pas non plus déplaisant même si cela lui vaut parfois d’être accusé de ringardise par ce qu’il y a de plus ringard parmi les représentants d’une droite qui sent le moisi du bonapartisme quand ce n’est  pas du pétainisme. 

Mélenchon peut donc être considéré comme une garantie quant à l’opinion qu’il se fait du système capitaliste et sa détermination à le remettre très sérieusement en cause.  Il va de soi que le communiste que je suis, prétendant à une certaine spécificité comme tout individu en a le droit et j’oserai dire aussi le devoir, s’interroge sur la capacité de cet homme à prendre en compte les courants de pensées qui le soutiendront  et à en faire une synthèse utile au peuple français. Y compris, comme il semble le dire, en renonçant à ce régime présidentiel antidémocratique et qui permet à une minorité d’imposer très légalement sa volonté. 

Autant je pense que la personnalisation est un leurre dans la mesure ou elle ne permet pas, sauf cas exceptionnel, d’être déterminante dans la conduite de l’action politique qui ne peut échapper aux forces économiques et sociales qui s’affrontent, autant j’estime que tout individu, confronté aux circonstances historiques dont il n’est en aucun cas le maître, peut apporter cette contribution nécessaire aux collectifs pour trouver la réponse qu’eux-mêmes sont incapables de dégager.  Un peu contradictoire et banal me direz-vous ! 

Pour être clair Jean Luc Mélenchon peut-il valablement, élu Président ou simplement placé en position de leader du Front de Gauche, traduire l’essentiel de mes préoccupations de communiste étant entendu qu’à l’inverse des autres candidats il sera redevable à mon égard (en fait à celui du PCF le cas échéant) d’une antériorité de soutien qui probablement lui permet d’exister en tant que tel.  En 1965 Mitterrand incarnait, malgré un passé que personne ne pouvait ignorer, cette possibilité de permettre à la gauche d’aller au pouvoir. Nombreux sont ceux qui en ont accepté l’augure à l’époque. 

Est-ce sa personnalité qui nous a conduit à cette politique de rigueur laquelle dès 1983 marquait l’amorce d’un processus que même le gouvernement Jospin ne put et ne voulut véritablement renverser ? Evidemment cela a pesé car Mitterrand n’était pas un révolutionnaire et il l’avait largement exprimé en se démarquant des communistes mais ses propos furent aussi parfois étonnamment ancrés à gauche.

On peut conclure de cette ambigüité que la chute électorale des communistes et l’insuffisance de la pression du mouvement social ont plus pesé dans ses choix politiques que la nature profonde de son engagement personnel  sur lequel on peut toujours phraser. 

Alors Mélenchon dans tout cela ? Si par un hasard qui semble relativement forcé par certains, il devenait le candidat du Front de Gauche, il importerait qu’au même titre que tout candidat émanant de ce mouvement il apporte des garanties bien lisibles quant à son action future. Mais aussi, et surtout, il importe que ceux qui soutiendront sa candidature lui tiennent le pied à l’étrier. Présidentielles 01 - Mélenchon dans POLITIQUE qsat3-164x253

Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus