• Accueil
  • > Sexualité 02 – Pouvoir

Sexualité 02 – Pouvoir

Pouvoir et sexualité (Michel Foucault p.136 “La volonté de savoir” – 1)

« Il ne faut pas décrire la sexualité comme une poussée rétive, étrangère par nature et indocile par nécessité à un pouvoir qui, de son côté, s’épuise à la soumettre et souvent échoue à la maîtriser entièrement. Elle apparaît plutôt comme un point de passage particulièrement dense pour les relations de pouvoir : entre hommes et femmes, entre jeunes et vieux, entre parents et progéniture, entre éducateurs et élèves, entre prêtres et laïcs, entre administration et population. Dans les relations de pouvoir, la sexualité n’est pas l’élément le plus sourd, mais de ceux, plutôt, qui est doté de la plus grande instrumentalité : utilisable par le plus grand nombre de manœuvres, et prouvant servir de point d’appui, de charnières aux stratégies les plus variées. »

Ce texte résume bien l’usage qui est fait de la sexualité dans les différentes relations de pouvoir entre les humains. Mais il est recommandé de lire Foucault dans “La volonté de savoir” pour cerner sa pensée qui démystifie l’interdit sexuel et montre comment les classes dominantes l’utilisent, autant que peuvent l’utiliser les individus, comme instrument de pouvoir.

A partir de là il est aisé pour certains pouvoirs, notamment en mettant en exergue les crimes sexuels les plus abominables, d’obtenir des lois répressives qui vont bien au delà de la sanction de ces crimes et peuvent même parfois justifier une généralisation d’un système totalitaire. Cela vaut pour tous les régimes, en occident comme ailleurs ! Ceux qui se prêtent à ces mécanismes ne mesurent pas toujours les conséquences futures de l’ acceptation active ou passive de ces lois.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus